mercredi 26 février 2014

"Inventer sa nature" Marie Rancillac à la galerie MediArt

"Inventer sa nature"

Du mardi 4 au samedi 29 mars 2014
Vernissage mardi 4 de 18 h  à 21 h 30

 Myriam Boccara - Pastels | Marie Rancillac- Sculptures céramiques


Myriam Boccara "Panoramique"







Marie Rancillac


Marie Rancillac – Sculptures céramiques

Marie Rancillac nait en 1960 dans une famille d’artistes. Elle se forme d’abord au dessin et au stylisme au studio Berçot. Elle va créer sa ligne de bijoux qu’elle diffusera avec succès durant une dizaine d’années. Elle quittera le milieu de la mode poussée par son désir de se consacrer uniquement à la sculpture. C’est dans l’atelier du sculpteur américain Charles Semser qu’elle s’initiera au modelage de la terre.

Elle se sent très proche de la nature et s’en inspire dans une manière non réaliste. Elle sculpte des légumes, plus récemment des arbres qu’elle nous offre sous forme de bouquets. Elle les dit « moins périssables ». Et pour ses légumes leurs formes rebondies s’apparentent davantage à de généreuses courbes féminines.

Elle abstrait une forme jusqu’à la perte de son identité ou bien elle joue sur son ambigüité : est-ce un navet ou un sein ? un tubercule ou une ballerine faisant des pointes ? La porte est ouverte à l'imagination. Elle se laisse  aussi aller au pur plaisir de modeler une forme dans l’espace, là le sujet n’a plus d’importance, c’est un empilement de volumes  dans un jeu d’équilibre.
En ce qui concerne la technique, elle préfère le grès chamotté laissé naturel ou coloré par des oxydes.  Grâce à sa pratique du dessin favorisant l’épure et la synthétisation,  elle va aller à l’essentiel de la forme et c’est  la couleur qui va mettre en valeur certains éléments. Citons Marie Rancillac s’exprimant sur son travail :

Mais comment exprimer toute la finesse et la légèreté du végétal en terre chamottée : alors je prends cette terre, je modèle, j’enroule, j’accumule, l’important c’est le volume, la sculpture comme une offrande, une générosité. Un amusement aussi, porté par le désir de préserver l’étonnement de l’enfance »


Myriam Boccara- Pastels


Myriam Boccara est née en 1959.  Elle vit à Paris depuis 1987.  Elle a suivie des études d’architecture mais elle abandonne rapidement ce milieu pour se consacrer exclusivement à la peinture. Elle a reçu deux prix de l’académie des Beaux-arts. Elle expose depuis 1988.

La nature est son thème favori qu’elle réinvente avec une vision très personnelle. Elle exerce son œil d’architecte pour mettre en perspective l’espace.

Sa série des routes présentées dans l’exposition, « road-movies » réalisés à partir d’un voyage en Afrique du Nord en sont une illustration.  Elle a su mettre en accord le grain et les couleurs de terre de ses pastels secs avec l’aridité du sol. Toujours fidèle au côté naturel,  elle utilise un papier fabriqué en Allemagne à partir de liège qui lui confère de surcroit une bonne résistance.

Dans sa série des arbres,  toujours à la recherche d’une nature des origines,  elle y parvient en synthétisant les formes.  Fuselées, ou arrondies et pleines comme pour cet orme dont la présence imposante envahit l’espace. Nous aimons ces arbres « puissants et doux, orgueil de la nature » comme l’aurait dit Baudelaire.

(textes proposés par la galerie MediArt)

Informations pratiques :
GALERIE MEDIART
109, rue Quincampoix F-75003 PARIS   -   Tel 01 42 78 44 93
Ouverture du mardi au vendredi de 13 h à 19 h
Samedi 14 h - 19 h

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget